LE  TAO   

            Calligraphie de "François Cheng"

      ( poète, calligraphe, académicien, écrivain )

                    LE  SOUFFLE

        Calligraphie de "François Cheng"

( poète, calligraphe, académicien, écrivain )

               LA PRATIQUE DE L'ART :

 

Pratiquer un Art Martial n'est pas une mince affaire. Il est très facile de s'approprier ce terme et de l'utiliser pour qualifier une pratique.

Pratiquer un Art , c'est se consacrer à temps plein à la pratique, quotidiennement, et aussi étudier et s'enrichir de multiples connaissances "culturelles, philosophiques, médicales, techniques" afin d'atteindre le développement global de l'individu.

Ce développement global comprend :

- Le corps externe ( souplesse , flexibilité ,

    endurcissement , force ).

- Le corps interne ( énergie , santé par l'hygiène

    de vie ).

- L'esprit ( l'intellect , le raisonnement , le

    savoir ).

- L'âme ( le cœur , la résonance , la vibration ,

    l'intuition , la perspicacité ).

Donc, à partir de ce constat, il est malvenu (pour une grande majorité de pratiquants) de qualifier sa pratique d'art martial.

Le terme le plus approprié serait :

" Pratiquer  une Voie ".   Autrement dit :

" Le DO " en Japonais.

" Le TAO " en Chinois. dont le but est basé sur l'équilibre et l'action juste (savoir équilibrer ses désirs et ses besoins, faire la paix en soi et autour de soi).

Mais le terme "Voie" est même trop fort, pour certaines pratiques, alors disons :

" Pratiquer une discipline ".

    ° C'est plus adapté à la pratique actuelle ° 

 

Ceci dit, en Occident, la pratique peut prendre des formes très variées :

° Pratiquer pour :

- garder la forme

- l’auto-défense

- le plaisir

- la compétition

- le renforcement du caractère

- la recherche spirituelle

 

A condition de trouver le bon enseignant !!

Bon courage !!.