LE  DOJO  KUN

 

DO = Voie           JO = Lieu             KUN = Ethique (définit la morale à suivre)

 

Ce sont les règles du DOJO  " Comportement du pratiquant "

 

° Avoir pour but de devenir un esprit parfait  " Perfection du caractère "

° Garder la voie de la vérité  " Sincérité "

° Faire des efforts de mental  " Esprit de l'effort "

° Respecter les règles  " Respect des autres "

° Retenir toute conduite agressive  " Eviter la violence "

               Maître Funakoshi                             Le  Dojo  Kun                              O Senseï  Nakayama

O Senseï Nakayama

 

L'esprit de Nakayama senseï

 

Voici quelques citations issues de l'enseignement de Maître Nakayama qui résument l'esprit de sa pratique.

 

"Etre un vrai Maître consiste à comprendre l'âme du Karaté-do en tant que Voie martiale."

 

"En Karaté la puissance de tout le corps est concentrée dans une partie telle que le poing ou le pied afin de libérer une incroyable puissance destructrice en un instant. C'est pourquoi il est dit:

"Considérez vos poings et vos pieds comme des sabres."

En compétition le poing ou le pied de l'attaquant est normalement dirigé à quelques centimètres

de la cible sur le corps de l'adversaire afin de ne pas le blesser."

 

"C'est en raison de cette puissance destructrice qu'est né le proverbe suivant:

"Il n'y a pas d'attaque initiale en Karaté."

Cet esprit est véhiculé par les katas, cœur de la pratique du Karaté-do."

 

"A la base de l'esprit du Karaté se trouve le désir d'harmonie entre les hommes.

Une telle harmonie est fondée sur la courtoisie et on dit d'ailleurs que les Voies martiales

japonaises débutent et se terminent avec courtoisie.

C'est le cas du Karaté-do."

 

"Maître Funakoshi a réuni et systématisé les katas de ses prédécesseurs en 15 formes pour la pratique.

L'une d'elles, Kanku, symbolise le désir d'harmonie, l'âme du Karaté-Do.

Contrairement à tous les autres enchaînements celui-ci commence par un geste sans rapport

avec une défense ou une attaque.

Les mains jointes, paumes vers l'extérieur, le pratiquant observe le ciel à travers le triangle

formé par ses mains.

C'est l'expression d'une union avec la nature, de la tranquillité et du désir d'harmonie.

Le pratiquant de Karaté doit toujours être modeste, courtois, et chercher l'harmonie.

Le Karaté est véritablement l'art des hommes de vertu.

......................................................................