Textes tirés du livre de Shoshin Nagamine “Légendes des grands maîtres d’Okinawa”
 
Le KATA  ( Média principal )
 
         Kata est un terme signifiant :  Forme - Moule - Façon ou manière de.... 
 
Forme :  la ressemblance idéale.      Moule :  la trace laissée.      Façon :  L'orientation - Direction.
 
    " Ce sont des enchaînements de mouvements codifiés, dans des directions précises et connues ".
          " C'est un outil (très précieux) de transmission des séquences et principes de combat.      ..................................................
 
La vraie essence des katas se retrouve non dans les gestes eux-mêmes, mais dans la façon
dont l’esprit les rend justes.
On ne doit pas penser, « je dois faire ce kata comme ci ou ça », mais exercer son « esprit-corps »
à créer chaque fois un geste total, ou tout le ki se retrouve, en un instant.
Vivre le véritable esprit du geste; le kata par l’entrainement doit se confondre avec l’esprit.
Plus l’esprit sera fort, plus le kata sera fort.
Beaucoup de gestes mènent à la concentration. Mais tous ces gestes sont des katas !!
La façon de se comporter est Kata.
Le salut doit se faire complètement, sans oublier la beauté du geste.
 Il ne faut pas rêver sa vie, mais être complètement dans tout ce que l’on fait.
C’est cela l’entrainement aux katas.
 
° Le jyu-kumité sportif ignore les principes sur lesquels est basé le kata.
° Le combat devrait-être une expression du kata, car le kata est l’origine du karaté.
° Le kata est le média principal révélant la profondeur de cette discipline.
° Le kata est le moyen par lequel les secrets du karaté se sont transmis depuis l’origine.
° Pour respecter le principe que le kata est le karaté, on doit faire sien le proverbe “ dô mu gen
   qui affirme “ apprendre ne connaît jamais de fin ”.
° Ainsi le karaté commence et se termine par l’étude du kata.
° Kata et Wasa (technique) sont limités et sans intérêt si l’on ne sait pas les appliquer en toute
   situation.
° Le fait de vouer sa vie au karaté permet de forger un esprit indomptable (dans le sens du dressage)

et une foi sans faille.

.....................................................................................

LE  KATA :

Lorsqu’on interroge les pratiquants de Karaté sur la signification du terme KATA,
la plupart donnent la définition suivante :
    « C’est un combat imaginaire contre plusieurs adversaires ».
Dans cette définition, on peut saisir au vol le mot « imaginaire » et avoir la réflexion suivante: 
    * Effectivement, dit comme cela, c’est vraiment très imaginaire, et donc du domaine de l’imagination, et donc pas très réaliste.
La pire des catastrophes dans la pratique du Kata, c’est justement d’être dans l’imaginaire, dans l’illusion, donc dans la croyance.
C’est croire que l’on combat contre des adversaires que l’on maitrise et que l’on met hors de combat. Or, dans la réalité, cela ne se passe pas ainsi.

Qu’en est-il exactement ?
Le kata comporte une multitude de séquences de techniques variées qui s’enchaînent les unes aux autres, suivant 8 directions (embusen) avec des mouvements soit lents soit rapides, auquels les phases respiratoires « inspir et expir » sont associées.
Une séquence technique n’a pas systématiquement de lien avec la séquence suivante,

elles peuvent être indépendantes l’une de l’autre.
Les deux éléments essentiels d’un kata sont:
    - la rapidité d’exécution des techniques.
    - le Kimé, autrement dit, l’esprit de décision.

« Cela concerne la force mentale mise dans chaque mouvement, et non pas la force musculaire ».

Il est donc très important de comprendre qu’un Kata a été conçu d’une façon intelligente

de manière à rendre sa pratique agréable, intéressante, mais surtout,et
c’est le point essentiel, d’inviter le pratiquant, par la répétition des katas,à obtenir
des automatismes liés à l’espace, les déplacements, les changements de direction,

la compréhension des séquences de techniques.      
Il est donc très important de tester, pratiquer, les différentes séquences techniques avec un partenaire, tout en évitant absolument des applications ou analyses qui relèvent plus de l’imaginaire

et donc de l’irréalité.  

Donc, pour résumer, la pratique du kata consiste à répéter « inlassablement » toutes les séquences

de techniques pour acquérir des automatismes de défense et d’attaque.