Maître USHIBA
(fondateur de l’Aïkido)

Maître FUNAKOSHI
(fondateur du Karatédo
moderne)

Maître  KANO
(fondateur du Judo)

Maître Taïra  (fondateur du Kobudo moderne)


               Comment s'y retrouver dans les différents styles et pratiques de Karaté actuel ?

 

° En France, on peut classer le Karaté suivant trois grandes catégories :

- Le Karaté traditionnel ( originaire de l’île d'Okinawa "16éme siècle" )

- Le karaté moderne ( originaire du Japon "20éme siècle )

- Le karaté sportif de compétition ( originaire du Japon "20éme siècle" )

 

* Le Karaté traditionnel d'Okinawa est représenté par les principaux styles suivants :

- Shorin ryu - Goju ryu - Uechi ryu - Shorinji ryu - Motobu ryu - Isshin ryu

° Shorinji Kempo signifie littéralement : " Poing du Monastère de la petite forêt " ce qui se lit :

Shaolinshi Chuan Fa en Chinois.

Il faut y associer la pratique du Kobudo " les instruments du pêcheur et du cultivateur "

tel le Bô , le Saï, le Tonfa, le Nunchaku, la Rame du pêcheur, le Kama (faucille), le tekko, etc....

 

* En pratique, le karaté traditionnel d'Okinawa est fondé sur la pratique des Katas

(l'âme de cette discipline) et sur l'application des techniques du Kata avec partenaire.

La précision dans l'application des techniques est majeure, car c'est un travail à courte distance.

Élément majeur du Karaté d'Okinawa, c'est l'entraînement à l'endurcissement du corps.

Autrement dit, rendre certaines parties du corps résistantes aux coups (de bâton par exemple).

Pour cela, on utilise des poteaux, des sacs, des jarres, etc... sans oublier

le contact viril de avants bras, des cuisses, de l'abdomen, entre partenaire.     

La pratique sportive est également présente sur l'île d'Okinawa,

mais elle est encore modeste en terme de nombre de pratiquants.   

 

* Le Karaté moderne du Japon est représenté par les styles suivants :

- Le Shotokan ryu - Le Wado ryu - Le Shito ryu - Le Goju ryu - Le Kyokushin kai

* Le Karaté Japonais, (élaboré dans les années "1930 environ à Tokyo")

est différent de celui pratiqué à Okinawa.

C'est une pratique dont l'engagement physique et la précision de chaque geste est sans faille.

Les postures sont plus amples et basses pour obtenir une assise stable, des fondations inébranlables. 

C'est un karaté demandant beaucoup d'énergie, d'effort physique, d'effort mental, de transpiration, 

afin d'atteindre la perfection des mouvements, des déplacements, des postures.

Les purs produits de ce style de karaté sont des pratiquants complets, que ce soit dans le domaine

des Katas ou celui des assauts conventionnels et modernes.    

 

* Le Karaté sportif de compétition :

- Il a pour but de dresser des pratiquants à la performance, au résultat.

(trophées, coupes, médailles, titres).

" au moyen de quelques techniques de poings et de

pieds, de déplacements, de tactiques, sans oublier les règles d'arbitrage "

C'est une pratique élitiste.

- Cette pratique ne doit pas être considérer comme la seule et unique pratique du karaté.

Elle peut-être pratiquée en complément  " sur une courte période liée à l'âge "

de l'étude et de la pratique du karaté moderne ou traditionnel.

Autrement dit, la forme sportive du Karaté devrait-être enseigner et pratiquer

en dehors, et en plus, des entrainements traditionnels de Karaté Do.

Les volontaires et tous ceux désirant expérimenter cette forme, doivent pouvoir le faire

dans des entraînements spécifiques sur des plages horaires dédiées à cette pratique.  

..................................................................................................................