Maître Masahiro NAKAMOTO est 10 Dan de Kobudo traditionnel d’Okinawa.

Il est le fondateur de la société de préservation du kobudo traditionnel

d’Okinawa. 

“ Le BUNBUKAN ”

Bun: Etude littéraire

Bu: Etude martiale

Kan: lieu (clos)

 

° Il est un très grand spécialiste du Kobudo traditionnel

° Il a créer son musée personnel de l’histoire du Kobudo

° Il est qualifié de trésor national par la préfecture d’Okinawa.

- C’est un grand calligraphe.

- C’est un grand peintre qui a eu l’honneur d’exposer ses oeuvres au grand palais à Paris en 1987.

- Il est l’auteur de plusieurs ouvrages, dont le dernier sur l’histoire du Kobudo traditionnel d’Okinawa.

° En ce qui concerne le Karaté Shorin ryu, il est l’élève des Maîtres :

Choshin Chibana et Shozo Nakama.

° En ce qui concerne le kobudo il est l’élève de Maître Shinken Taira.

* Le Kobudo à une origine chinoise, plus exactement dans la province de Fujian et aussi de l’île de Taïwan.

* Okinawa était et est toujours un pays pacifique. ( en 1816, Napoléon à Saint Hélène apprit que les habitants d’Okinawa n’avaient pas d’armes. Il s’écria :

Un peuple qui ne s’intéresse pas à la guerre , c’est incompréhensible ! )

* Les Okinawaiens ne possédaient ni sabre, ni fusil.

* Afin de faire face aux agressions des soldats, brigands, pirates, les Okinawaiens utilisèrent les ustensiles de travail, de la vie courante.

* Les techniques de kobudo sont des techniques de paysans à l’origine.

Les nobles ont récupérés et améliorés ces techniques en incorporant les techniques du karaté et des danses traditionnelles d'Okinawa.

La codification des techniques de kobudo par le biais des katas vient des nobles.

* Les armes du Kobudo sont les instruments de la terre et de la mer. 99% des armes d’okinawa proviennent de la vie quotidienne.

Le bâton long ( Bo ) est l'instrument majeur du Kobudo. 

La moitié des katas de kobudo sont des katas de bâton long.

Au niveau de la gestuelle des techniques, on retrouve les mouvements des paysans :

- celui qui bêche son champ  -  celui qui tourne une manivelle  -  celui qui utilise un fléau

- celui qui rame sur son bateau  -  celui qui coupe l’herbe avec une faucille,  etc.......

* Le Tonfa était une manivelle.

* Le Nunchaku était un harnais pour les chevaux.

* Le Bo était un bâton qui servait à transporter des charges sur l’épaule.  etc......

...................................................................

Une vue du Dojo de

Nakamoto Senseï.

Notre groupe en compagnie de Nakamoto Senseï

Une très belle photo de famille dans le dojo de Nakamoto Senseï


 

LE   NUNCHAKU 

 

L'histoire du nunchaku n'est pas véritablement celle du fléau pour battre le blé.

Réellement, l'origine du nunchaku vient du harnais qui se posait sur le museau d'un cheval.

Dans un premier temps on retira le système d'attache pour en faire une arme.

Dans un deuxième temps les deux branches furent   transformés pour devenir le nunchaku actuel.

 

Maître Masahiro  NAKAMOTO  10 Dan KOBUDO.

Classé trésor national par la préfecture d'Okinawa.

Mamoru  NAKAMOTO  Sensei  8 Dan de Kobudo.

Champion du monde de Saï.

Fils du Maître.